Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout savoir sur l'économie

Les mécanismes de l'économie 2

50 idées reçues déchiffrées

 

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

 

La grande saignée économique

 

Comprendre la dette

 

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

 

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2020

Concours commun IEP 2019

Concours commun IEP 2017

Concours commun IEP 2016

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

22 décembre 2018 6 22 /12 /décembre /2018 11:06

 

Traditionnellement, la période de l'Avent est celle où les gouvernants cherchent à faire oublier la misère qu'ils ont contribué à créer durant l'année écoulée. Mais à quelques heures de Noël, la tâche s'annonce des plus ardues en 2018 tant le climat social et politique du pays est délétère. Le mouvement des gilets jaunes, né d'une contestation fiscale, a en effet débouché sur une crise sociale et politique majeure, à laquelle le gouvernement n'a répondu que par le mépris et de la poudre de perlimpinpin.

 

D'aucuns aimeraient à l'évidence nier l'ampleur du phénomène et faire en sorte que tout continue comme avant, étant donné que selon eux il ne s'agissait pas d'une insurrection, encore moins d'une révolte, mais juste de quelques revendications de carrefours. Hélas, ceux-là se trompent (eux-mêmes), car une fois ouverte la boîte de Pandore contenant les maux accumulés pendant quatre décennies, il devient impossible de la refermer simplement...

 

Et ce n'est pas la tenue de cahiers de doléances dans les mairies ou l’organisation de débats à partir de janvier 2019, qui répondront à cette crise. Personne n'est dupe qu'il s'agit avant tout de donner un exécutoire à la colère et subséquemment d'étouffer toute velléité de révolte par des discussions sans fin. Or, la dernière fois qu'un pouvoir affaibli a cherché à calmer le peuple de cette façon, l'échec fut à la hauteur du désespoir...

 

Trois graphiques pour résumer les ressorts économiques de la crise actuelle

 

S'il fallait résumer l'ensemble de mes écrits des dernières semaines sur la crise actuelle, je garderai les trois graphiques suivants en ce qui concerne les ressorts économiques (même si la crise est depuis bien plus politique qu'économique) :

 

* la suppression de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) et son remplacement par un Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), profite exclusivement aux très riches :

 

 

[ Source : IPP ]

 

 * loin d'être un modèle de justice, la fiscalité française est faiblement progressive jusqu’au niveau des classes moyennes et devient régressive au niveau des classes les plus riches ! Les beaux discours n'arrivent dorénavant plus à cacher cette réalité vécue par chacun :

 

 

[ Source : Alternatives économiques ]

 

* certes, le pouvoir d'achat tel que mesuré par l'INSEE augmente en moyenne, mais cela est loin d'être le cas pour tous les ménages, d'autant que les dépenses contraintes dans le budget des ménages a beaucoup augmenté depuis trois décennies... Mais heureusement, les très riches s'en sortent :

 

 

[ Source : Le Monde ]

 

Joyeux Noël tout de même !

 

Sur ce constat, je vous souhaite tout de même un joyeux Noël et vous retrouve la semaine prochaine pour le dernier billet de l'année 2018 !

 

noel.gif

 

Et comme il est toujours bon d'enfoncer une porte ouverte quand tout le monde la voit fermée, n'oubliez pas que le plus beau cadeau de Noël que vous puissiez faire aux autres est votre présence !

Partager cet article

Repost0

commentaires

sos plombier paris 27/12/2018 09:23

Joyeux Noël ! Merci pour les informations et bon courage

Archives