Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mécanismes de l'économie 2

50 idées reçues déchiffrées

Mieux comprendre l'économie

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

Les grands débats économiques actuels

La grande saignée économique

grande-saignee-economique couv

Comprendre la dette

dette2

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

Gds Mecas eco

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2017

Concours commun IEP 2016

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 13:43
"Il y a de cela 15 ans, une bonne fée se penchait sur l'Europe, et la magie Disney prenait vie ! ", peut-on lire dans la présentation officielle d'Eurodisney. Je me permettrai de paraphraser ce texte en remplaçant notamment Disney par Euro... En effet, vous n'êtes pas sans savoir que l'entrée de Chypre et de Malte dans la zone euro, le 1er janvier 2008, a porté à quinze le nombre de pays de l'Union européenne (UE) ayant adopté la monnaie unique. Petit rappel des pays ayant accepté la monnaie unique :

    * En 1999
Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal

    *En 2001
Grèce

    *En 2007
Slovénie

    *En 2008
Chypre, Malte

Voici une carte récapitulant les pays ayant l'Euro  :


countriesblue.gif

                              (source : BCE)

Sans rentrer dans les détails de la création de l'Euro, rappelons simplement que la monnaie unique est l'aboutissement d'un processus d'intégration économique vers une zone appellée Union économique et monétaire. L'histoire européenne a débuté avec le traité instituant la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA) qui a été signé à Paris le 18 avril 1951 par la Belgique, la France, l'Italie, la République fédérale d'Allemagne, le Luxembourg et les Pays-Bas. Les économistes appellent cela une zone de libre-échange. C'est le tout premier stade de l'intégration économique d'une zone. Les traités suivants (Rome en 1956, Acte Unique en 1986, Maastricht en 1992,...) ne font que compléter et poursuivre l'intégration économique de la zone. Pour la culture, c'est l'économiste Balassa, qui le premier proposa une classification en 5 étapes du processus d'intégration économique.

Bon, revenons à notre sujet. Il y a donc 15 pays qui auront l'Euro sur 27 pays membres de l'Union européenne. C'est-à-dire que la zone euro rassemblera 318 millions d'habitants sur les 493 millions que compte l'UE. Pourquoi les autres pays n'ont-ils pas la monnaie unique ? Tout d'abord, il y a des conditions monétaires (et financières) à respecter pour pouvoir prétendre à l'Euro, conditions imposées par le traité de Maastricht : 

     *réalisation d'un degré élevé de stabilité des prix
     *caractère soutenable de la situation des finances publiques
     *respect des marges normales de fluctuation prévues par le mécanisme de change du système monétaire européen
     *caractère durable de la convergence atteinte par l'Etat membre et de sa participation au mécanisme de change du système monétaire européen

Aux critères monétaires s'ajoutent des critères budgétaires. Les Etats sont soumis aux règles du pacte de stabilité et de croissance, qui sanctionnent les déficits excessifs : le déficit budgétaire ne doit pas excéder 3% du produit intérieur brut (PIB) et la dette publique 60% du PIB. J'en profite au passage pour rappeler que la France ne respecte pas l'ensemble de ces critères (dette publique > 60%) et que l'Italie n'y pense visiblement même plus (dette publique > 110% !).

Avec toutes ces conditions, on comprend pourquoi beaucoup de pays ont malheureusement été recalés (Lituanie, l'Estonie, Lettonie). Néanmoins, certains pays, comme le Danemark et le Royaume-Uni, répondent à l'ensemble de ces critères mais n'ont toujours pas l'Euro comme monnaie. Ces pays ont en fait obtenu une dérogation qui leur permet de refuser la monnaie européenne. Bel exemple de volontarisme européen, au moment où la Commission européenne n'a de cesse de parler de citoyenneté européenne...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Raphaël DIDIER 03/01/2008 18:17

Bonjour Fanny !

Il s'agit surtout de raisons politiques : Jacques Delors avait eu tant de mal à convaincre Thatcher d'intégrer l'Union européenne, que personne ne voulait prendre le risque de fâcher les Britanniques pour une question monétaire. Bien sûr, cela remet en cause beaucoup de choses...

Fanny92 03/01/2008 14:49

Je comprends pas pourquoi certains pays ont des dérogations ???

Archives