Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mécanismes de l'économie 2

50 idées reçues déchiffrées

Mieux comprendre l'économie

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

Les grands débats économiques actuels

La grande saignée économique

grande-saignee-economique couv

Comprendre la dette

dette2

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

Gds Mecas eco

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2017

Concours commun IEP 2016

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 12:57

corneille.jpg


Jacques Attali vient de remettre comme prévu son rapport pour relancer la croissance au Président de la République. Celui-ci s'est déclaré ravi et a affirmé qu'il adhérait "à l'essentiel" des quelque trois cents conclusions contenues dans le rapport (voir le billet que j'ai écrit à ce sujet). Si le Président a déclaré trouver ces propositions plutôt raisonnables, il a tout de même admis quelques désaccords... Par exemple, il s'oppose à la suppression du principe de précaution que la commission Attali recommandé de suprimer au plus vite. On ne peut que se réjouir (pour une fois) de la réponse de Nicolas Sarkozy, notamment au moment où nos amis Américains parlent de commercialiser de la viande provenant d'animaux clonés !

Jacques Attali s'est bien entendu transformé en avocat pro domo, en demandant au président de la République que toutes les propositions de son rapport soient appliquées. Comme à son habitude, il nous a récité une tirade digne des meilleures pièces de théâtre (Attali acte 3, scène 28) : "Aucune des mesures qui est là ne peut s'appliquer sans être fait dans un ensemble. On ne peut pas supprimer les freins sur la roue gauche d'une voiture sans supprimer les freins sur la roue droite". Dis comme ça, cela semble si pertinent...

Pour finir, rappelons que le prochain round consistera à savoir quelles mesures le gourvernement décidera de conserver, sachant par exemple que celle concernant la suppression des départements à créer un trouble certain chez les élus locaux. Les propositions retenues devront alors être transposées dans le projet de loi de modernisation de l'économie présenté cette année par le ministre de l'économie et des finances, Christine Lagarde.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bobby 03/02/2008 22:55

Et une voiture sans freins ça va où ? Dans le mur.
Tout est suggéré par M. A lui meme.
Alors attachez vos ceintures, ou faites du velo...

Archives