Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout savoir sur l'économie

Les mécanismes de l'économie 2

50 idées reçues déchiffrées

 

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

 

La grande saignée économique

 

Comprendre la dette

 

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

 

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2020

Concours commun IEP 2019

Concours commun IEP 2017

Concours commun IEP 2016

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 15:35

markstein.gif

Joseph Stiglitz, le Prix Nobel d'économie (
dont j'avais parlé ici), et Linda Bilmes, professeur à Harvard, estiment le coût de la guerre en Irak à 3 000 milliards de dollars pour les Etats-Unis ! Leur analyse est exposé dans un livre paru le 03 mars et intitulé The Three Trillion Dollar War : The True Cost of the Iraq Conflict. Ce livre paraîtra en France chez Fayard le 07 mai d'après mes informations, et aura pour titre : Une guerre à trois milliards de dollars. 
 
Que nous indiquent les chiffres fournis dans ce livre ? Tout d'abord, à titre de comparaison, le coût des opérations a déjà dépassé celui des douze ans de la guerre du Vietnam, et représente le double du coût de la guerre de Corée. Les Etats-Unis dépensent pour la guerre 16 milliards de dollars par mois, soit l'équivalent du budget annuel de l'ONU (la guerre plus chère que la paix...) ou 3 fois le budget américain de l'aide au développement en Afrique ! L'analyse faite par Stiglitz et Bilmes nous révèle que les 3 000 milliards de dollars engloutis par la guerre en Irak auraient pu financer la construction de 8 millions de logements, 15 millions de professeurs, les soins de 530 millions d'enfants, des bourses d'études pour 43 millions d'étudiants, offrir une couverture sociale pour cinquante ans aux Américains...

Mais ne perdons pas de vue que derrières ces réalités économiques se cachent une catastrophe humaine : au-delà des victimes américaines militaires, il y a les morts des autres armées qu’ils soient ennemis ou alliés des États-Unis, et toutes les victimes civiles du conflit. Il est bien entendu impossible d'en connaître le chiffre exact, mais certains rapports plus ou moins officiels dénombrent cent Irakiens tués par jour en moyenne, que ce soit dans le combat contre l'armée américaine ou dans la guerre civile... C'est dire l'ampleur de la tragédie !


Partager cet article

Repost0

commentaires

Archives