Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout savoir sur l'économie

Les mécanismes de l'économie 2

50 idées reçues déchiffrées

 

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

 

La grande saignée économique

 

Comprendre la dette

 

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

 

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2020

Concours commun IEP 2019

Concours commun IEP 2017

Concours commun IEP 2016

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 13:44

 



Le 5 mai 2008, l'ONG Transparency International a rendu public son rapport intitulé Transparence des revenus : performances des compagnies pétrolières et gazières. Ce document, qui porte sur 42 entreprises nationales et internationales opérant dans 21 pays, dénonce la grande opacité qui entoure les revenus tirés des hydrocarbures. Ces enquêtes ont en effet pour objectif de pousser les gouvernements à favoriser une plus juste répartition des ressources et de guérir les pays producteurs de leur "malédiction pétrolière".

Transparency a évalué les entreprises sur la base de trois critères :

          * la transparence des sommes versées aux Etats hôtes (royalties, taxes, commissions...)

          * les informations sur leurs activités industrielles (réserves, dépenses d'exploration-production...)

          * les mesures prises pour lutter contre la corruption.

Les conclusions sont les suivantes : "Les performances les plus faibles s'observent dans le domaine de la divulgation d'informations relatives aux paiements effectués en faveur des gouvernements des pays hôtes". Ainsi, Quand elle opère hors des Etats-Unis, l'américaine ExxonMobil affiche de médiocres performances en termes de transparence, et se retrouve aux côtés de Cnooc (Chine), Lukoil (Russie) et Petronas (Malaisie). Le groupe français Total est dans la moyenne et doit lui aussi améliorer ses résultats.

En revanche, StatoilHydro (Norvège), Petro-Canada et Talisman Energy (Canada) arrivent en tête du palmarès, notamment parce que leurs pays d'origine ont adopté des législations les obligeant à se montrer bien plus transparents. Elles sont donc présentées dans le rapport comme des modèles de vertu à suivre...

Mais attention à la méthodologie de cette enquête : Transparency International évalue les entreprises sur la base des informations qu'elles ont elles-mêmes publiées... C'est dire les précautions qu'il faut prendre dans l'interprétation des chiffres par conséquent ! L'idéal serait que chaque compagnie publie honnêtement, pays par pays, l'ensemble de ce qu'elles versent aux Etats où elles extraient des hydrocarbures. Mais évidemment, cela relève de l'utopie ! Les royalties et autres commissions représentent souvent des sommes importantes dans les contrats signés. On se souvient ainsi des montants faramineux dépensés par Elf pour engranger certains contrats clés...

Voici ci-dessous une carte présentant la part des régions du monde dans la production totale de pétrole (source : Enerdata) :



Enfin, le rapport se conclut par quelques chiffres intéressants : les seuls revenus pétroliers ont atteint 866 milliards de dollars en 2006 ; les sommes nécessaires pour atteindre les objectifs du Millénaire (diviser par deux l'extrême pauvreté en 2015) sont de 135 milliards de dollars, selon les Nations unies.

A bon entendeur...

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bernardf 11/05/2008 11:19

Article très intéressant !

Archives