Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout savoir sur l'économie

Les mécanismes de l'économie 2

50 idées reçues déchiffrées

 

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

 

La grande saignée économique

 

Comprendre la dette

 

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

 

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2020

Concours commun IEP 2019

Concours commun IEP 2017

Concours commun IEP 2016

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 18:46



Souvenez-vous, c'était il y a à peine 3 ans : lancée en 2005 par Jean-Louis Borloo, la maison à 100 000 euros devait être la solution à la crise profonde de l'accession sociale à la propriété... avec le résultat suivant qui se passe de commentaires : trois ans plus tard, à peine 800 maisons sont en chantier, à un prix bien supérieur (120 000 euros).

C'est ainsi que Christine Boutin, ministre du logement, a repris ce dossier houleux pour nous créer une nouvelle idée de marketing politique : le programme "maison à 15 euros par jour"  qui, comme le projet Borloo, est censé permettre aux ménages modestes de devenir propriétaires et relancer la construction.

Le dispositif s'adresse aux primo-accédants aux revenus compris entre 1 500 et 2 000 euros mensuels. Pour être plus précis, voici les conditions à remplir pour avoit droit à ce programme et être certain de bénéficier d'une charge inférieure à 15 euros par jour :


ne pas être déjà propriétaire


acheter une maison neuve ou faire construire


avoir au moins deux enfants


bénéficier d'une aide à l'accession à la propriété attribuée par une ou plusieurs collectivités locales du lieu d'implantation de la maison


en 2006, avoir des revenus nets ne dépassant  pas les montant ci-dessous :
 

Nombre de personnes dans le foyer Zone A Zone B et C
1 27.638 euros 23.688 euros
2 35.525 euros 31.588 euros
3 40;488 euros 36.538 euros
4 44.425 euros 40.488 euros
5 et plus 48.363 euros 44.425 euros


Zone A : grande agglomération parisienne, Côte d'Azur, Genevois Français


Zone B : Ile de France hors zone A, agglomérations de plus de 50.000 habitants, quelques secteurs littoraux ou frontaliers


Zone C : le reste du territoire.



Comment se passe alors l'achat ?


Grâce au PASS-Foncier, un dispositif spécial mis en place par l'Etat et le 1% logement, vous achetez votre maison en deux temps : vous remboursez d'abord la maison pendant 18 à 25 ans, puis vous remboursez le terrain pendant 10 à 15 ans. En fait le 1% logement achète le terrain à votre place et il attend que vous ayez fini de payer la maison. C'est à lui que vous rembourserez dans un second temps le prix du terrain, majoré de 1,5 % ou 2,5 % par an, selon les cas. Votre apport personnel est limité aux frais d'acquisition et d'hypothèques. Pour 15 euros par jour, soit 450 euros par mois environ, vous pourrez ainsi acheter ou faire construite une maison d'au moins 85 m² qui coûte entre 150.000 et 185.000 euros, terrain compris. Précisons que la charge de 15 euros par jour prend en compte le montant d'APL correspondant à celui dont bénéficie à ce jour un ménage de 4 personnes ayant des revenus de 1800 euros nets par mois.

On comprend par conséquent rapidement le problème qui va se poser : certes le projet de Mme Boutin a le mérite d'avoir prévu le portage du terrain, mais il fait passer le coût de ces maisons de 100 000 à près de 200 000 euros, avec des remboursements pendant quarante ans ! Or, cette longue durée de remboursement couvrira forcément des périodes d'inactivité ou de retraite, ce qui laisse présager des jours difficiles à ces emprunteurs... Quand on sait qu'une maison est actuellement conservée à peine 9 ans en moyenne, on imagine l'echeveau qu'il faudra démêler lors de la revente d'une maison dont le terrain ne vous appartient pas ! En outre, nombre de terrains risquent encore de prendre de la valeur dans les mois qui viennent et mettent donc en péril le plafond de 15 euros envisagé.

Voila comment on construit une usine à gaz (le plan Boutin) avec les tuyaux d'une autre usine à gaz (le plan Borloo) !

Partager cet article

Repost0

commentaires

gigi 17/05/2008 13:15

Tout à fait d'accord... C'est du "marketing" que de faire croire que chacun peut devenir propriétaire d'un bien. Les prix actuels de plus sont fous... Une durée de remboursement, même pour un ménage solvable, de plus de 20ans me semble une hérésie ! Il peut se passer tellement de chose sur une si longue durée...

http://gigi75.over-blog.com/

Archives