Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mécanismes de l'économie 2

50 idées reçues déchiffrées

Mieux comprendre l'économie

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

Les grands débats économiques actuels

La grande saignée économique

grande-saignee-economique couv

Comprendre la dette

dette2

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

Gds Mecas eco

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2017

Concours commun IEP 2016

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 10:50



J'ai souvent expliqué sur mon blog combien les flux d'informations étaient importants dans le monde de la finance. C'est ce qui explique que les opérateurs boursiers s'abonnent à des services d'information en continu comme Bloomberg et Reuters, afin de pouvoir construire leur stratégie avec un maximum d'informations validées. Tout l'édifice repose donc sur la confiance en la véracité des informations fournies.

Or, lundi 8 septembre, la publication dans la journée d'un article vieux de près de six ans du Chicago Tribune repris par le site Internet du South Florida Sun Sentinel et relayé par l'agence financière Bloomberg a provoqué un mouvement de panique. En effet, à 10h53, Bloomberg annonçait rien de moins que la faillite de United Airlines (et par conséquent son placement sous le chapitre 11). Le titre va ainsi perdre un tiers de sa valeur en 20 minutes ! Puis, à 11 h 06, Bloomberg réalise une nouvelle dépêche pour prévenir que l'action United Airlines chute, ce qui contribue encore à faire plonger plus le titre (15 millions d'actions United sont échangées)...

Récapitulatif  : le titre United Airlines, coté sur le Nasdaq, a ouvert la séance à 12,17 dollars. A 11h06, il avait cédé 33%, et à 11h15 il ne cote plus que 3 dollars ! A 11 h 16, Bloomberg rectifie enfin son erreur dans des dépêches en plusieurs langues. A 11 h 30, les autorités boursières décident de suspendre la cotation du titre pour une heure (c'est ce que l'on appelle un coupe-circuit). A la reprise des cotations, l'action United Airlines repart à la hausse et termine la séance à 10,92 dollars, soit près de 10% de perte pour rien...

Mais comment en est-on arrivé à transmettre une information erronée ? Au dernières nouvelles, ce serait un employé de Income Securities Services, une entreprise spécialisée dans l'identification des entreprises en difficulté, qui aurait fait une recherche sur Google (sic!) et n'aurait pas vérifié que l'information qu'il avait trouvée n'était pas récente. Rien que ça...

On obtient donc ici une preuve par l'absurde de l'importance capitale d'un système d'informations fiable pour les opérateurs boursiers. Mais au-delà de la faute professionnelle, il s'agit aussi de pointer les failles qui existent si les agences d'information se basent sur des "scoops" trouvés sur Google. En effet, il est de notoriété publique que l'on peut influencer les résultats des recherches des internautes en faisant en sorte que certaines pages web apparaissent en premier. Il suffit que de nombreux sites internet fassent des liens vers une page avec les mêmes mots clés, pour augmenter le PageRank (encore que Google est en train d'y remédier). Ainsi, une fausse information financière, tout comme les hoax qui circulent sur Inetrnet, peut facilement être lue sur Google par tout un chacun.

Dans la mesure où United Airlines licencie actuellement 7000 salariés et souffre, comme le reste de l’industrie, du prix élevé du carburant pour avions, le marché s'est dit que la nouvelle devait être vraie et a donc réagi très vite. Mais il ne s'agit certainement pas d'un cas d'overshooting comme veut le faire croire le patron de Income Securities Services. Lorsqu'on apprend qu'une société va faire faillite, il est rationnel de revendre ses titres au plus vite !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Raphaël DIDIER 16/09/2008 10:50

Merci du compliment !

LAPIERRE 15/09/2008 10:58

j'aime bien ton blog il est très instructif !

Archives