Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mécanismes de l'économie 2

50 idées reçues déchiffrées

Mieux comprendre l'économie

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

Les grands débats économiques actuels

La grande saignée économique

grande-saignee-economique couv

Comprendre la dette

dette2

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

Gds Mecas eco

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2017

Concours commun IEP 2016

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 12:19

 



Au moment où les producteurs de fruits et légumes multiplient les actions pour dénoncer leur situation financière - devenue de plus en plus difficile en raison de la baisse des cours - , l'observatoire de la fédération Familles rurales vient de publier son nouveau rapport. Pour mémoire, vous trouverez ici le billet que j'avais rédigé lors de la publication du rapport 2008.

Petits rappels méthodologiques

Depuis 2006, Familles Rurales a mis en place un observatoire des prix sur les produits de grande consommation (produits alimentaires, lessives, produits d’hygiène corporelle…). Plus spécifiquement, durant l’été, cet observatoire relève également les prix de 7 fruits et 7 légumes, en distinguant leur origine (France ou étranger) mais aussi les surfaces de vente : hyper/supermarchés, hard-discounts, marchés. Deux relevés de prix ont ainsi été effectués (semaine du 15 juin 2009 et semaine du 13 juillet 2009) par 67 veilleurs consommation dans 31 départements français. Le prix moyen de chaque produit est ensuite calculé en tenant compte la part de marché de chaque surface de vente (59,3 % pour les hyper/supermarchés, 14,4 % pour les hard discounts, 15,6 % pour les marchés).

Evolution des prix entre les relevés de juin et de juillet 2009

Tout d'abord, comme le montre le tableau ci-dessous, entre juin et juillet 2009, le prix moyen des légumes du panel a diminué de 16,6 %, passant de 1,98 €/kg en juin à 1,65 €/kg en juillet. Le prix moyen des fruits a, quant à lui, augmenté de 7 % environ entre les deux mois, passant de 2,86 à 3,06 €/kg. Cette hausse est essentiellement liée à celle du prix de la fraise et de la cerise. Au passage, ce tableau vous permet de voir les fruits et légumes retenus au sein du panel.

[ Source : Observatoire des prix fruits et légumes été 2009 / Cliquer pour agrandir ]

De plus, entre les deux relevés, le prix du panel de fruits et légumes a diminué sur les marchés (- 4.3%), mais a

augmenté dans les hyper/supermarchés (+3.8%) et dans les hard-discounts (+8.7%), avec des disparités de prix très marquées selon les départements (le prix d’un melon charentais d’origine française varie ainsi de 0,89 € dans les Côtes d’Armor à 2,67 € dans la Drôme !). Les fruits et légumes sont aussi plus chers dans les hyper/supermarchés : 23 % plus cher que dans les hard-discounts et 8 % plus cher que sur les marchés.

Evolution des prix entre l'été 2008 et l'été 2009


Sur le tableau ci-dessous, on peut constater que le prix moyen, en 2009, des fruits a diminué d’environ 19 % par rapport à l’été précédent et celui des légumes de 18 % environ.


[ Source : Observatoire des prix fruits et légumes été 2009 / Cliquer pour agrandir ]

Dans le détail, cela donne :


[ Source : Observatoire des prix fruits et légumes été 2009 / Cliquer pour agrandir ]

Notons l'inversion de hiérarchie par rapport à l'année dernière : en 2008, acheter un kilogramme de chaque fruit et chaque légume revenait plus cher sur un marché (36,88 €) que dans un hyper/supermarché (36,25 €) et un hard-discount (30,85 €). En 2009, à panel comparable, il est plus avantageux d'acheter sur un marché (26,93 €) que dans un hyper/supermarché (29,11 €). Ce résultat, contre-intuitif, soulève évidemment de nombreuses questions sur la formation des prix et sur les marges réalisés par chacun des acteurs de la filière. Questions qui font d'ailleurs l'objet de grandes tensions entre producteurs et distributeurs ces derniers temps...

Pour finir, rappelons que l'OMS recommande 400 grammes de fruits et légumes par jour. Ainsi, selon le type de foyer, le budget mensuel consacré aux fruits et légumes qu'implique cette recommandation est :

54,32 euros/mois pour un couple sans enfant

* 67,90 euros/mois pour un couple avec 1 enfant de moins de 10 ans

81,48 euros/mois pour un couple avec 2 enfants de moins de 10 ans

* 108,64 euros/mois pour un couple avec 2 enfants de plus de 10 ans

C'est moins que l'année dernière, mais un tel budget est loin d'être accessible à tous les foyers...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Archives