Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

50 idées reçues déchiffrées

Mieux comprendre l'économie

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

Les grands débats économiques actuels

La grande saignée économique

grande-saignee-economique couv

Comprendre la dette

dette2

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

Gds Mecas eco

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 12:48

 

p8200.jpg

 

Décidément, il n'est plus guère possible de lire un journal ou un magazine économique sans entendre parler du célèbre bouclier fiscal.  J'ai écrit de nombreux billets à ce sujet - le dernier montrant le manque de courage politique en la matière - mais il me faut mettre mes chiffres à jour, puisque le quotidien Le Parisien vient de rendre public les chiffres définitifs pour l'année 2009 : le bouclier fiscal aura coûté à l'État 678,99 millions d'euros de remboursements (120 millions d'euros de plus que l'année passée) pour... seulement 18 764 contribuables !

 

Si l'on s'arrêtait à ces chiffres, on pourrait candidement affirmer que la restitution moyenne a été de 36 186 euros en 2009. Or, c'est bien connu, le diable se cache dans les détails... et ici les détails concernent la répartition des remboursements. En effet, les 9 789 contribuables les moins aisés ont obtenu une restitution de 559 euros en moyenne chacun (il s'agit le plus souvent de personnes à faibles revenus, mais propriétaires d'un logement dont les taxes d'habitation et foncière sont amplement supérieures à leurs revenus). A l'autre bout, on trouve ce que les Américains appellent les happy few, c'est-à-dire les heureux gagnants de la loterie fiscale (il s'agit de contribuables ayant un patrimoine de plus de 16 millions d'euros et un revenu annuel supérieur à 43 000 €) : ces 1 169 contribuables les plus riches ont obtenu une restitution moyenne de près de 362 000 euros chacun, ce qui signifie qu'ils se sont partagé plus de 423 millions d'euros (62 % de l'enveloppe totale) ! Voilà de quoi alimenter, entre autres, le débat de mes nombreuses conférences et ateliers qui vont bientôt débuter.

 

Une journaliste du Républicain Lorrain a du reste consacré un long article à mes différentes activités : conférences à l'UPT et à l'Université du Temps Libre, mais aussi aide aux devoirs, club de lecture, atelier d'aide à la rédaction de CV, préparation aux entretiens d'embauche ou de stage, café économique... et aussi activités personnelles d'écriture (et oui, j'écris à nouveau tant j'ai d'idées à partager !). Vous pouvez découvrir l'article ci-dessous, en cliquant sur l'image :

 

 

RL-11-septembre-2010.jpg

 

                          [ Cliquer sur l'article pour l'agrandir ]

 

 

N.B : j'assisterai demain à la journée portes ouvertes de l'Université Populaire Transfrontalière de Forbach (UPT), qui se déroulera de 14h à 17h au Burghof.

Partager cet article

commentaires