Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mécanismes de l'économie 2

50 idées reçues déchiffrées

Mieux comprendre l'économie

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

Les grands débats économiques actuels

La grande saignée économique

grande-saignee-economique couv

Comprendre la dette

dette2

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

Gds Mecas eco

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2017

Concours commun IEP 2016

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 12:51

 



Lorsque l'économie va mal dans un pays, il est parfaitement compréhensible que l'on cherche à trouver un sauveur même si l'histoire nous rappelle que la plupart des sauveurs économiques ont surtout servi leurs intérêts. Mais que l'on fasse appel à un ancien patron mégalomane, spécialiste des acquisitions hasardeuses hors de prix, me dépasse quelque peu. Qu'il veuille revenir sur le devant de la scène médiatique, cela le regarde. Mais que les journalistes se sentent obligés de l'accueillir en expert-sauveur-spécialiste me semble incongru.

La vidéo ci-dessous, qui date du début de l'année 2009, est un entretien accordé par Jean-Marie Messier à Carole Gaessler sur France 3. Cette dernière lui pose d'abord une question très consensuelle sur les raisons de son retour. Evidemment, il revient pour mettre son expérience au service de notre pays, en expliquant la crise et en nous donnant les clés pour en sortir. Puis la journaliste lui pose des questions sur la crise, rappelant au passage qu'il a "un bon regard global des choses". Elle doit certainement avoir oublié que c'était  précisément ce qu'on lui reprochait à la tête de Vivendi Universal, lui qui considérait que "l'exception culturelle française était morte". Je vous laisse découvrir les réponses extraordinaires du maître de l'illusion capitaliste :



A un moment, au sujet des paradis fiscaux, il déclare : "aujourd'hui on a le droit de savoir ce qu'on achète". Pourtant, c'est bien pour avoir dissimulé le fait que Vivendi Universal avait frôlé la faillite en 2001et 2002, que Jean-Marie Messier et Guillaume Hannezo (ancien directeur financier du groupe) doivent, depuis le 5 octobre, affronter un procès en nom collectif aux États-Unis... Qui ne se souvient pas de sa déclaration tonitruante sur la santé du groupe, le jour-même de l'annonce d'une perte de 13 milliards d’euros  : «Vivendi va mieux que bien» ?

Après tout cela, oserai-je dire qu'à titre personnel, je refuse l'aide proposée par Jean-Marie Messier pour sortir de la crise ?


N.B : fort heureusement, l'émission a été diffusée à une heure tardive du soir 3 afin de ne pas heurter la sensibilité de ceux qui travaillent dur pour vivre, et qui pourraient être choqués par les propos tenus par l'homme qui se voulait le plus puissant de la planète capitaliste...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Archives