Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mécanismes de l'économie 2

50 idées reçues déchiffrées

Mieux comprendre l'économie

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

Les grands débats économiques actuels

La grande saignée économique

grande-saignee-economique couv

Comprendre la dette

dette2

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

Gds Mecas eco

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2017

Concours commun IEP 2016

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 13:05

seniorcv.png

Tout le monde a en mémoire cette femme au chômage, Nathalie Michaud, qui a interpellé François Hollande en marge de son déplacement en Vendée... sur le thème de l'emploi !

 

 

Elle rappelait au Président que le chômage n'était pas uniquement cantonner chez les jeunes, et que les plus de 50 ans comme elle ont beaucoup de mal à retrouver un emploi même lorsqu'ils cherchent activement. Leur échange semble démontrer l'impuissance du politique de gauche comme de droite du reste à répondre au fléau du chômage :

 

 - J'ai la cinquantaine, ça fait un an et demi que je cherche un emploi. Je n'ai jamais de réponses. Je suis obligée de revenir vivre chez mes parents parce que je n'ai pas de travail. (...) Qu'est-ce que vous pensez faire pour nous ?

 

 - Si on est là, c’est bien pour que même pour les personnes qui sont chômeuses de longue durée comme vous, on puisse trouver des solutions

 

Cela m'a donné l'idée d'examiner plus en détail le "marché" de l'emploi chez les 50 ans et plus...

 

Le chômage des plus de 50 ans

 

Ci-dessous un graphique qui présente l'évolution du nombre de demandeurs d'emploi depuis 2008 :

 

Chomage-50-ans.jpg

 

[ Source : Alternatives Économiques ]

 

On constate que si le chômage des jeunes est en très nette progression depuis la crise, le chômage des plus de 50 ans a quant à lui doublé en 5 ans ! Beaucoup d'explications, plus ou moins pertinentes et correspondant parfois à des idées reçues, ont été avancées pour expliquer ces chiffres pour les plus de 50 ans : les salariés les plus âgés seraient les plus chers et/ou les moins productifs, la désindustrialisation et les délocalisations auraient détruit les emplois des plus âgés, culte du jeunisme, manque de mobilité au sein d'un groupe, discrimination, etc.

 

De plus, les réformes successives des retraites ont surtout eu pour conséquence d'allonger l'âge de départ. Quant à la dispense de recherche d'emploi, les articles L. 5421-3 alinéa 2 et L.5411-8 relatifs à la dispense de recherche d’emploi sont supprimés; ainsi le dispositif continue de s’appliquer mais uniquement aux bénéficiaires en cours, plus aucune entrée n'étant possible.

 

Évolution du nombre de dispensés de recherche d'emploi depuis 1986

 

Dispense-recherche-emploi.jpg

 

[ Source : Pôle Emploi ]

 

Cela se traduit par une hausse du taux d'activité des 50-64 ans depuis 2008 : 

 

Évolution du taux d'activité des 50-64 ans depuis 2008

 

Taux-d-activite.jpg

 

[ Source des données :  Insee, enquêtes Emploi 1975-2011, séries longues ]

 

Les chômeurs de longue durée âgés de plus de 50 ans

 

Selon l'INSEE, un chômeur de longue durée est un actif au chômage depuis plus d'un an.

 

Chômage de longue durée selon le sexe et l’âge en 2011 (France métropolitaine, %)

 

Chomage-longue-duree.jpg

 

[ Source : INSEE, enquête Emploi 2011 ]

 

D'après ce tableau, en moyenne en 2011, 57,8 % des personnes de 50 ans ou plus au chômage le sont depuis au moins un an ! Et si l'on regarde la durée moyenne d'inscription à Pôle Emploi, ce n'est guère mieux pour les demandeurs d'emploi de plus de 50 ans :


Durée moyenne d'inscription sur les listes de Pôle emploi des sortants de catégories A, B, C

 

DELD.jpg

 

[ Source : Pôle Emploi ]

 

Certes des dispositifs nombreux existent pour les chômeurs de longue durée, comme on peut s'en rendre compte en jetant un oeil sur le portail des politiques publiques de l'emploi et de la formation professionnelle. On se souvient ainsi du CDD sénior de 18 mois, qui s’adressait (et s'adresse toujours !) aux personnes âgées de plus de 57 ans inscrites depuis plus de trois mois comme demandeur d’emploi ou bénéficiant d’une convention de reclassement personnalisé (CRP). Il était censé favoriser le recrutement de certaines catégories de personnes sans emploi, mais en fin de compte ce fut un échec.  

 

Tout ceci achève de démontrer que, plutôt que d'opposer les moins de 30 ans et les plus de 50 ans sur la question de l'emploi, il serait judicieux de penser une réponse d'ensemble. C'était la finalité du contrat de génération de François Hollande, un dispositif d'aide à l'emploi visant à encourager l'embauche des jeunes et garantir le maintien dans l'emploi des seniors, en assurant la transmission des compétences.

 

Mais au-delà des doutes que l'on peut avoir sur la mise en oeuvre d'un tel dispositif, cela ne règle pas en amont le grand problème macroéconomique : la conjoncture économique est morose - nous sommes en pleine récession, n'en déplaise à Monsieur Moscovici -, les entreprises n'anticipent donc pas de reprise à court terme et limitent dès lors les embauches. Faut-il dès lors rappeler que l'économie marchande continue à détruire des emplois en 2013 ? Comment espérer dans ces conditions réduire le chômage aux extrémités de la pyramide des âges, lorsque le gâteau à se partager se réduit comme peau de chagrin ? Et je ne parle même pas de la concurrence féroce et souvent déloyale au niveau mondial, qui comprime les salaires puis les emplois... 

 

La réalité est celle exprimée par cette femme lorsqu'elle disait à François Hollande que "pour l'instant il n'y a rien de concret" : lorsque vous avez plus de 50 ans, vous avez toutes les peines du monde à retrouver un emploi, le CDI étant quasiment impossible à décrocher ! Même les cadres, qui sont un peu moins touchés surtout quand ils disposent de compétences pointues, sont dorénavant souvent obligés de se mettre à leur compte en faisant du conseil ou du portage salarial...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tietie007 30/09/2013 16:38

Je connais beaucoup de jeunes adultes qui s'en sortent grâce aux parents, qui se sont enrichis durant les 30 glorieuses. Mais cette génération, en effet, va être sacrifiée. Car même lorsqu'on
trouve un boulot, les salaires sont médiocres.

Raphaël DIDIER 01/10/2013 11:38



C'est malheureusement vrai, vous avez raison...



Tietie007 29/09/2013 20:23

Je pense surtout aux jeunes qui rentrent sur le marché du travail ...quelle galère !

Raphaël DIDIER 30/09/2013 11:24



Le problème se pose aux deux extrémités de la pyramide d'âge, mais les jeunes sont effectivement dans une situation très difficile, d'autant plus en cette
période de crise prolongée. Certaines institutions internationales, dont le BIT, parlent du reste déjà de "génération perdue"...



isa 09/09/2013 12:12

bonjour à tous , j'ai 52 ans , du travail ? je n'espére plus en avoir, je ne touche rien , ça dit en passant car les contrats que j'ai pu avoir avant n'étaient pas assez conséquents en terme de
volume d'heures pour toucher les sacro-saintes allocations " pôle emploi" ! parlons de pôle emploi : en tant que chômeuse non rénumérée, je n'interesse pas beaucoup cet organisme, il est préférable
de taper sur le dos du pauvre bougre qui touche un petit quelque chose qu'on aura vite fait de lui enlever si il ne fait pas preuve de recherches " actives d'emploi" ( là on rit ou on pleure ...) !
donc , ayant cesser depuis longtemps de considérer qu'il ne fallait pas me prendre pour une perdrix de la derniére couvée , j'ai cessé de fréquenter ce lieu et je me suis fait radier : pas éligible
à ci , pas éligible à ça .. j'en passe et des meilleures , je pourrais écrire un livre ..! maintenant , scrutons nos employeurs potentiels : en bonne éléve , je fais un C.V comme on me l'a appris
et surtout dans l'air du temps car comme les modes les CV et les lettres de motivation ça change tout le temps . constat : on ne me réponds pas ( ça cloche où ?)
alors , je "zappe" les dates et autres repéres de temps ( date de naissance , âge, date de contrats précédents et même mes premiers boulots passent à la trappe !) et oh ! surprise , on me réponds
!!! j'ai même des entretiens , tiens donc .. bon , je ne fais pas "d'jeun's" qu'on peut manipuler alors , mémé remballe ton CV et tes arguments et casse toi .. pour faire clair sans décodeur
bon, il ne me reste plus qu'à attendre l'âge de la retraite , reculée à coup de loi et à zoner sans rien percevoir
une parenthése , j'ai essayé l'autoentreprise, mais face à un état gourmand , j'ai laissé tombé mes illusions, les dernières .....
bon courage à tous les 50 et plus qui

Raphaël DIDIER 09/09/2013 13:01



Bonjour,


Merci de votre témoignage qui corrobore les propos de mon article sur les difficultés, quasi insurmontables, rencontrées par les chômeurs de plus de 50 ans
!


RD



OUALID Zohra 15/08/2013 00:06

Billet très instructif, merci !

Raphaël DIDIER 15/08/2013 10:13



Merci de votre fidélité Zohra !



Archives