Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout savoir sur l'économie

Les mécanismes de l'économie 2

50 idées reçues déchiffrées

 

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

 

La grande saignée économique

 

Comprendre la dette

 

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

 

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2020

Concours commun IEP 2019

Concours commun IEP 2017

Concours commun IEP 2016

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 12:50

 france-allemagne.jpg

 

Les frimas de l'hiver semblent avoir gelé toute reste de bon sens à nos chers politiques en France. Petit pot-pourri des déclarations récentes liées à la compétitivité française :

 

* Jean-Claude Trichet, gouvernator de la BCE, est persuadé que l'Allemagne peut servir de modèle à tous ses voisins.

 

* le recalé du gouvernement, Gérard Longuet, affirme sur un ton péremptoire dans le Figaro que la France n'a le choix qu'entre sortir de l'euro et abandonner les 35h pour retrouver sa compétitivité.

 

* notre omniprésident, quant à lui, souhaite ardemment une convergence fiscale avec l'Allemagne afin d'imiter le modèle allemand qui semble si efficace à ses yeux.

 

En résumé, pour renouer avec la croissance il faudrait impérativement imiter le modèle allemand, abandonner les 35h et baisser encore la fiscalité et la progressivité de l'impôt. Sauf que :

 

* comme le montre l'étude faite par l'OFCE et dont le graphique ci-dessous est issu (cliquez sur celui-ci pour l'agrandir), "au cours de la période suivant la mise en place des 35 heures, l'évolution de la compétitivité a été plus favorable en France que chez la plupart de ses voisins européens grâce à une modération salariale et d'importants gains de productivité dans l'industrie".

 

 

ofcE-competitivite.JPG

 

                 [ Source : lettre de l'OFCE n°322, juillet 2010 ]

 

 

* la compétitivité allemande fut acquise au prix d'une compression des salaires - la rémunération salariale par tête ayant baissé de 1,1 % entre 2003 et 2007, alors qu'en France elle gagnait 3,3 % - et d'une orientation de l'économie tournée quasi-exclusivement vers l'exportation. Cette stratégie, qui s'apparente à une désinflation compétitive, a permis à l'Allemagne de gagner, entre 2001 et 2008, 15 points de parts de marché à l'intérieur de la zone euro au détriment de ses partenaires européens... alors même que l'Union européenne (et la zone euro !) est censée être un espace de coopération économique...

 

* entre 1995 et 2009, le taux de croissance réel de l'économie allemande n'aura été supérieur à celui de la France que durant les années 2006 et 2007 ! Plus précisément, sur la période 1999-2007, la croissance de l'économie française était en moyenne de 2,2 % contre 1,6 % pour l'Allemagne.

 

En contrerésumé, avec sa politique de modération salariale, l'Allemagne se prive volontairement d'un moteur de croissance important qu'est la consommation. De plus, sa compétitivité extérieure s'est faite au détriment de ses partenaires européens à qui l'Allemagne a pourtant imposé les dogmes de la Bundesbank lors de la création de l'euro. En outre, cette compétitivité ne rime absolument pas avec croissance puisque nous venons de voir que celle-ci était plus faible qu'en France sur longue période.

 

Et pour ceux qui pensent encore que la France doit faire pénitence de ses péchés économiques, je rappelerais simplement que si tous les pays membres de la zone euro adoptaient le modèle économique allemand, nous n'aurions déjà plus d'union monétaire depuis longtemps, tant les déséquilibres de balances commerciales seraient ingérables...

Partager cet article

Repost0

commentaires

pratclif 15/12/2010 11:27


avez vous l'émission sur F3 avec Jacques Sapir, en présence de beau monde: Marie France Garaud, Sylvie Brunel, Edgar Morin, Laurent Waucquier... je n'ai vu que cet extrait daily motion...

http://krz.ch/vKvH


Raphaël DIDIER 16/12/2010 12:56



Je n'ai pas vu cette émission, mais j'en ai retrouvé l'intégralité sur le site de France 3 à l'adresse suivante : http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/?page=emission


Il s'agit de l'émission Ce soir ou jamais, présentée par Frédéric Taddeï. Je vais y jeter un oeil...



Jean-Michel 11/12/2010 10:34


Et dire que c'est quelque chose qui se dit dans les milieux économiques depuis déjà fort longtemps sans que ça atteigne les oreilles politiques...

A moins que, comme le dit le proverbe: "il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre"?
Sourd par dogmatisme, sourd pour complaire à ses soutiens financiers, sourd par facilité de communication médiatique...


Raphaël DIDIER 11/12/2010 10:54



"il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre" : en effet...



pratclif 10/12/2010 22:21


Voir aussi ce billet sur l'OFCE

http://2.gp/cy5w


pratclif 10/12/2010 22:19


Dans la même veine voir cet article http://2.gp/cy5v sur mon blog.


Raphaël DIDIER 15/12/2010 10:47



Merci pour le lien fort intéressant !



Archives