Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mécanismes de l'économie 2

50 idées reçues déchiffrées

Mieux comprendre l'économie

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

Les grands débats économiques actuels

La grande saignée économique

grande-saignee-economique couv

Comprendre la dette

dette2

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

Gds Mecas eco

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2017

Concours commun IEP 2016

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 10:52

 

Picsous sos 

 

La crise économique est l'occasion de se poser des questions sur les fondements de notre société. C'est pourquoi, Marianne2, en partenariat avec France Culture, avait proposé une série d’entretiens d’Antoine Mercier avec divers intellectuels. Le dernier volet (disponible à cette adresse), avec l'économiste et épistémologue Christian Arnsperger, évoquait la crise existentielle du capitalisme. En voici un extrait qui rejoint l'analyse que j'ai moi aussi faite du capitalisme dans mon livre : "la logique géniale ou diabolique du capitalisme, est de jouer sur la confusion entre « besoins » et « envies ». Le capitalisme a fini par nous faire prendre nos envies pour des besoins. C’est pourquoi nous courons après la consommation et l’accumulation. Donc c’est un système qui crée des compulsions répétitives chez la plupart d’entre nous, en tout cas ceux qui ont les moyens de se payer certaines choses, et qui crée en même temps des inégalités structurelles. De surcroît, il introduit une obligation de croissance car toute cette machine se base essentiellement sur le crédit et l’endettement.  Nous sommes donc dans une sorte de machine infernale où ces trois éléments tournent en boucle."

 

Vous trouverez ci-dessous un petit diaporama que j'ai réalisé et qui présente certains concepts et chiffres clés développés dans mon livre sur le capitalisme. Ceux qui connaissent mon goût prononcé pour les ballets classiques comprendront, qu'en musique de fond, j'ai choisi l'ouverture de Roméo et Juliette de Prokofiev. En effet, la danse des chevaliers exprime bien ce climat effroyable créé par le capitalisme financier dans nos sociétés.

 

 

 

 

Dans ces conditions, pourquoi persister dans cette voie dont nous percevons clairement qu'elle nous conduit au désastre ? C'est parce que, comme je l'ai dit là ou bien ici ou encore là, de nombreuses personnes n'ont pas d'intérêt à voir le capitalisme être réformé sérieusement : pourquoi changer un système qui permet à une minorité de vivre heureux au détriment du plus grand nombre (en biologie on appelle cela du parasitisme) ? Au sujet des retraites - thème phare de l'actualité ces derniers temps - Antoine Boziot déclarait à Libération que "le système actuel est d’ailleurs loin de fonctionner comme une redistribution des plus riches vers les plus pauvres: pour le même niveau de salaire au cours de la vie, le cadre qui a fait des études et voit ses revenus augmenter au cours de sa carrière recevra plus que celui qui reste toute sa vie au niveau du Smic". Décidément...

 

 

N.B : pour la petite histoire artistique (et pour terminer sur une touche positive !), après avoir essuyé un refus du Kirov qui avait pourtant commandé ce ballet, Prokofiev le proposa au Bolchoï... qui le refusa également, les danseurs déclarant que le ballet était  indansable, notamment à cause de la complexité rythmique ! Il dut alors le réécrire et l'adapter avant qu'il ne soit enfin joué, en 1940, au Kirov (chorégraphie de Léonide Lavrovski), et au Bolchoï en 1946. La première représentation de ce ballet avec une chorégraphie du britannique MacMillan se déroula le 9 février 1965 au Royal Ballet avec le couple le plus fameux de l’époque : Margot Fonteyn et Rudolf Noureev. Résultat : quarante minutes d’ovations... A voir absolument en DVD !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pratclif 20/05/2010 19:38


Voici un article intéressant.... Cliquer.


Chapouthier 22/04/2010 11:16


Merci pour cet article très explicite.

Par contre une petit critique constructive:
La vidéo postée sur dailymotion est trop rapide et toutes les slides ne peuvent êtres lues en entier sans faire pause dans le défilement.
sinon le choix de la musique est parfait mais j'aurai bien aimé une petite marche impériale qui aurait encore amplifié vos arguments.
à bientôt.
Thomas Chapouthier


Raphaël DIDIER 22/04/2010 13:22



Merci pour ces remarques intéressantes ! A bientôt.



Archives