Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mécanismes de l'économie 2

50 idées reçues déchiffrées

Mieux comprendre l'économie

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

Les grands débats économiques actuels

La grande saignée économique

grande-saignee-economique couv

Comprendre la dette

dette2

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

Gds Mecas eco

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2017

Concours commun IEP 2016

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 11:03

 

injustice

 

"Je n'ai jamais séparé la République des idées de justice sociale sans lesquelles elle n'est qu'un mot ", Jean Jaurès (Octobre 1887). Et pourtant, un président de la République qui n'avait de cesse de le citer durant sa campagne, semble ne pas s'offenser des résultats du rapport 2010 de l'INSEE "Les revenus et le patrimoine des ménages". Cet ouvrage présente les principaux indicateurs et des analyses spécifiques sur les inégalités monétaires et la pauvreté (niveau de vie par âge et génération, niveau de vie et pauvreté des immigrés, les très hauts revenus, trajectoires individuelles et pauvreté). En voici deux extraits :


                 Part du revenu détenu par chaque classe

 

hauts revenus

 

Champ : personnes appartenant à des ménages fiscaux de France métropolitaine dont le revenu déclaré par unité de consommation est strictement positif.


          [ Source : DGFiP, exhaustif fiscal 2007, calculs INSEE ]


Si les revenus d'activité sont perçus par la quasi-totalité de la population, seules 40 % des personnes sont concernées par des revenus du patrimoine et 2 % par des revenus exceptionnels (levée de sock options et plus-values). Les 10 % les plus riches perçoivent 1/4 des revenus d'activité déclarés, près de 2/3 des revenus du patrimoine et plus de 4/5 des revenus exceptionnels. Les très hauts revenus, qui ne constituent que 1 % de la population, représentent 5,5 % des revenus d'activité, 32,4 % du patrimoine et 48,2 % des revenus exceptionnels déclarés. Et quand on pense que les politiques passent leur temps à expliquer aux jeunes que la seule source de richesse est le travail...

 

 

Distribution du salaire annuel brut des salariés à temps complet de 2007

 

Hauts revenus2

 

                              [ Source : Insee, DADS exhaustif ]

 

Pour ce dernier graphique, pas besoin de commentaires de ma part tant il est clair que la distribution du salaire annuel brut est loin d'être égalitaire...


En guise de conclusion, on trouve dans le rapport que le nombre de personnes dépassant les 100 000 euros constants de revenu par unité de consommation a crû, entre 2004 et 2007, de 28 % et de 70 % pour les personnes au-dessus du seuil à 500 000 euros ! Plus de riches et plus de pauvres, voilà certainement la nouvelle équation de la justice sociale dans notre pays.


Le thème de la justice sociale ne figure d'ailleurs apparemment plus que dans les belles promesses discours politiques :

 

 

 

 

Sur le terrain (oserais-je dire dans la vraie vie ?), l'injustice sociale est devenue la règle puisque certains en arrivent à penser que la richesse collective ne se résume plus qu'à la somme des enrichissements individuels. L'Esprit de Philadelphie s'est bel et bien évanoui...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gérard MERCIER 10/04/2010 11:09


Quand on entend certaines déclarations, quand on regarde autour de soi, on est quelque peu étonné... A moins d'être du bon côté de la barrière, on a envie de dire comme Coluche que le plus dur ce
sont les fins de mois surtout les 30 derniers jours...


Raphaël DIDIER 10/04/2010 12:17



En effet ! D'autant plus que le gouvernement cherche à "réduire" les niches fiscales en ne touchant pas au bouclier fiscal, à la TVA réduite pour les
restaurateurs (j'arrête, car la liste des exclusions est si longue...).



Jean-Michel 09/04/2010 13:41


Le capitalisme a connu plusieurs phases dans son histoire.
Le seul moment et les seuls lieux où il a fonctionné au profit du plus grand nombre ont été lorsque l'Etat, représentant l'ensemble de la collectivité, agissait comme garant de l'intérêt
général.
Le capitalisme financier des 20/25 dernières années a vu la collusion entre Etats garants d'une sommes d'intérêts particuliers et les acteurs privilégiés (et influents) bénéficiaires de ces
intérêts au détriment cette fois de la collectivité.
D'où la coupure entre ces nouvelles "élites" et le commun des mortels, le fossé entre ceux qui accumulent et ceux qui rament au concret de tous les jours, les éternels problèmes de caisses vides,
l'absence de perspectives dans un univers où l'ascenceur social est en panne....


Raphaël DIDIER 09/04/2010 14:08



Vous avez raison. C'est d'ailleurs le tour de force du néolibéralisme que d'avoir créé l'illusion que l'intérêt général découlait de l'enrichissement monétaire
individuel... ce dernier n'étant évidemment l'apanage que d'une petite élite fiscale au détriment du plus grand nombre.



Archives