Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mécanismes de l'économie 2

50 idées reçues déchiffrées

Mieux comprendre l'économie

Économie BTS

100% BTS

Les grands débats économiques

Les grands débats économiques actuels

La grande saignée économique

grande-saignee-economique couv

Comprendre la dette

dette2

Dictionnaire révolté d'économie

Les mécanismes de l'économie

Gds Mecas eco

Le capitalisme en clair

Les marchés financiers en clair

Concours commun IEP 2017

Concours commun IEP 2016

Concours commun IEP 2015

Mondialisation-IEP.jpg

Concours commun IEP 2014

Travail et culture

Concours commun IEP 2011

63548

Concours commun IEP 2010

iep

Recherche

22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 11:01

 

fleche-hausse.jpg

 

Ma dernière conférence à Bitche a donné lieu a un petit échange avec le journaliste du Républicain Lorrain qui y assistait. Celui-ci m'a notamment interrogé sur les tenants et aboutissants de la croissance ainsi que sur les conséquences politiques, économiques et sociales de la crise actuelle. Bref résumé dans cet article de presse :

 

RL-Bitche-01-juin-2010.JPG

 

                       [ Cliquer sur l'image pour agrandir ]

 

 

En dehors de cela, j'apprends à l'instant que notre gouvernement déclare ne pas avoir l’intention d’annoncer, à l’automne, des mesures d’austérité supplémentaires visant à réduire le déficit public, contrairement à ce que laissait entendre Claude Guéant dans son opération séduction des marchés financiers parue dans le Financial Times : “Il y aura d’autres annonces. Nous devons en faire davantage évidemment, beaucoup plus”. Vous noterez l'emploi de l'adverbe "évidemment" qui se traduirait, d'après Les Échos, par 100 000 nouvelles suppressions de postes de fonctionnaires entre 2011 et 2013, comme présenté sur le graphique suivant (cliquer sur l'image pour l'agrandir) :

 

020616657152_web.jpg

 

                                [ Source : Les Échos ]

 

"Évidemment" se rapporte certainement aussi au gel des dépenses en valeur jusqu'à cette date (à l'exception des dépenses de santé), à la création d'une taxe pour les plus riches (qui reste à vérifier bien entendu...) et à une réduction des désormais célèbres et éternelles niches fiscales.

 

Un programme qui ressemble fort au nettoyage des écuries d'Augias... Mais qui jouera le rôle d'Hercule en France ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pratclif 22/06/2010 22:23


J'ai justement écrit sur le sujet "rigueur et austérité" ce matin; je vous soumets cet essai.
http://ratc9435ez.free.fr/economy/22062010rigueur-austerite.htm

Cordialement


Raphaël DIDIER 23/06/2010 10:33



Je vais lire votre article de ce pas !



Gérard MERCIER 22/06/2010 16:45


Et bien ça se précise, le tour de vis !!!! Et pas mal de monde va se trouver concerné...

Aujourd'hui, on annonce la probabilité du gel des salaires des fonctionnaires et demain ?

Quant à l'Hercule de foire qui présidera à tout ça, les prétendants ne manquent pas...

Franchement, il me faut me pincer pour continuer à être optimiste quelque part !


Raphaël DIDIER 22/06/2010 18:24



"Quant à l'Hercule de foire qui présidera à tout ça, les prétendants ne manquent pas" : tout à fait d'accord, surtout après l'élimination de l'équipe de France,
tout devient possible pour sauver l'économie, n'est-ce pas ? ;-)


Trêve de plaisanteries, je n'ai de cesse de répéter l'incongruité de telles mesures en phase de relance économique. Mais les gouvernements semblent tellement
pressés de séduire les agences de notation qu'ils en oublient leur rôle constitutionnel...


 


 



Archives